Did I Mention I Miss You : troisième et dernier tome de la saga DIMILY !

 

1479761184706_PART_1479761184654-01.jpeg

Auteur : Estelle Maskame

Date de sortie : 3 novembre 2016

Editions : Pocket Jeunesse

Synopsis : Quand Eden rentre à Santa Monica pour l’été, tout le monde la regarde de travers. Son père et Jamie lui en veulent terriblement d’avoir semé la zizanie dans la famille. Et lorsque Tyler débarque sans prévenir, plus rien ne va.

Malgré leur rupture et le départ précipité de Tyler l’année passée, ont-ils vraiment tous les deux tourné la page comme ils le prétendent ?

348 pages

Mon avis :

J’avais pré-commandé le livre pour le recevoir le plus tôt après sa sortie et il est arrivé deux jours après (puis lu le soir même;) )

J’avais vraiment hâte de lire ce troisième tome de la saga DIMILY que j’attendais depuis quelques mois. Et j’ai été triste de laisser l’univers d’Eden et Tyler lorsque je l’ai refermé.

Eden retourne à Santa Monica après avoir essayé d’oublier Tyler pendant de longs mois mais le voici de retour. Ils partent ensemble à Portland, laissant le reste de la famille seule, pour essayer de se réconcilier.

« Là-haut, au dessus de cette cascade, je suis à des millions de kilomètres de la Californie. L’odeur de mousse humide, la fraîcheur de l’air, les arbres si verts et vivants, c’est ça, l’Oregon. »

J’ai adoré la plume de l’auteur dans ce roman, elle est toujours aussi simple, agréable et légère, j’avais vraiment l’impression de vivre l’histoire.

Ce troisième tome est de loin mon préféré, ils font beaucoup plus de choses dans celui-ci que dans les autres et personne n’est là pour les empêcher de se retrouver.

Et moi qui suis souvent déçue par la fin des romans, j’ai adoré celle-ci, qui clos parfaitement le troisième tome de la saga.

« Je range ma paire rouge dans la boîte, puis dans le placard, et ferme la porte.

Un jour, j’ai juré de ne plus jamais les porter, mais je les ai gardés, parce qu’au fond de moi, je savais qu’il me restait un espoir. J’ai eu raison de donner une seconde chance à Tyler et de suivre mon cœur. Parfois, ça vaut le coup de prendre des risques. »

La photo n’a pas été prise par moi mais par une amie à qui j’avais prêté le livre 🙂

Publicités

Book Haul 2 : Septembre 2016

DSCN3411modifie.jpg

Ce matin, j’ai eu le plaisir d’aller chercher à la Poste un colis qui était arrivé jeudi… Et bien évidemment que j’attendais avec impatience car il s’agit de ma commande chez Gibert Joesph !
J’avais donc commandé quatre livres, dont deux pour des lectures communes. Je ne vais pas vous donner toutes les informations sur ces livres, seulement leur résumé puisque vous pourrez retrouver leur chronique sur le blog une fois que je les aurai lus.  Vous pouvez néanmoins cliquer sur les liens que je mettrai en dessous pour pouvoir les acheter.

DSCN3420modifie.jpg

Votre âge. Votre adresse. Le visage de votre amant. Jusqu’au nom de votre premier enfant. Que feriez-vous si tous ces souvenirs commençaient à s’effacer ?
Pour lutter contre sa mémoire à la dérive, Claire note dans un carnet les souvenirs qui sont encore intacts. En quelques mois à peine, aller au bout de la rue est devenu une expédition, emmener sa fille au parc, un périple. A tel point que sa mère la traite comme une enfant, que son mari est désormais un étranger, et que les mots lui manquent pour dire à ses filles combien elle les aime et criant de les perdre pour toujours. Pourtant, Claire est bien décidée à vivre de toutes ses forces ces derniers jours avant l’oubli.

 

Amazon : ici
Fnac : ici
Gibert Joseph : ici

DSCN3423modifie.jpg

Tout semble réussir à Frédérique Solis, brillant avocat parisien et collectionneur amateur de toiles impressionnistes. Une coûteuse passion qui lui vaut quelques ennuis avec les huissiers. Alors, lorsqu’il se découvre héritier d’un mystérieux inconnu, il se dit que la chance a enfin tourné. A sa grande surprise, ce n’est pas de l’argent qui l’attend, mais un étrange jeu de piste qui le conduit sur les pas des peintres impressionnistes et d’un célèbre tableau de Monet.
Aidé par sa fidèle assistante Pétronille, Frédéric se pique d’une aventure qui pourrait bien bouleverser sa vie à jamais.

 

Amazon : ici
Fnac : ici
Gibert Joseph : ici

DSCN3428modifie.jpg

Mar-go-Roth-Spied-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours.
Alors forcément, quand elle s’introduit dans sa chambre, une nuit, par la fenêtre ouverte, pour l’entraîner dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu.
Quentin saura-t-il décrypter les indices qu’elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s’en approche, plus Margo semble lui échapper…

 

Amazon : ici
Fnac : ici
Gibert Joseph : ici

DSCN3430modifie.jpg

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors.
Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois.
Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

 

Amazon : ici
Fnac : ici
Gibert Joseph : ici