Ma PAL de l’été #1

2017-07-04 11.24.46 1.jpg

 

Je reviens (ça faisait longtemps) pour vous présenter ma PAL de cet été. Elle n’est pas complète car je n’avais pas certains livres quand j’ai fait cette photo,  et je vais sûrement en acheter d’autres avant la fin de l’été, mais voici (une partie) des livres que je vais lire cet été.

 

Nous les menteurs d’E. Lockhart aux Editions Gallimard Jeunesse

Addict de Jeanne Ryan aux Editions Robert Laffont

Je suis le tonnerre d’ Annabel Pitcher aux Editions Albin Michel

13 reasons why de Jay Asher aux Editions Albin Michel (après avoir regardé la série que j’ai adorée)

Inséparables de Sarah Crossan aux Editions Rageot (je viens juste de le finir)

La face cachée de Margo de John Green aux Editions Scripto

The Fault in our Stars de John Green aux Editions Penguin (la version originale, ça va faire trois mois que je suis dessus, mais je n’ai pas avancé !)

J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir de Christine Arnothy aux Editions Le Livre de Poche

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda aux Editions J’ai Lu

Le plus bel endroit du monde est ici de Francesc Miralles et Care Santos aux Editions Pocket

 

Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à en laisser en commentaires ou à m’envoyer un message sur les réseaux sociaux !

Bilan de mon premier salon 2017 : Le Salon du Livre à Paris !!

2017-03-27 06.15.02 1.jpg

Aujourd’hui j’étais motivée pour écrire un article sur le Salon du Livre à Paris !

C’est la première fois que je vais au Salon du Livre (c’est même mon tout premier salon) et j’ai totalement adoré (même si je ne suis restée qu’un demi-jour, visite de Paris oblige quand on n’habite  pas sur place).

Avec ma mère on s’était fixé un maximum de deux livres et on est reparties avec six livres en poche !

Je n’étais jamais allée à ce type de manifestation auparavant et dans l’ensemble ça ressemblait surtout à une énorme vente de livres mais j’étais davantage venue pour les dédicaces et pour rencontrer des personnes avec qui je communique sur les réseaux sociaux.

 

J’ai eu la chance de rencontrer Audrey Le Souffle des Mots avec qui j’ai pris une photo ; cette fille est vraiment formidable, même du peu de temps que j’ai pu la voir !

J’ai aussi pu voir certaines instagrammeuses dont Estelle qui a été une belle rencontre également !

Et j’ai rencontré Victor Dixen, l’auteur de Phobos ! Il m’a dédicacé le tome 1 (que j’avais acheté spécialement pour l’occasion ehe) et j’ai pris une photo avec lui aussi ! Il est trop gentil avec ses lecteurs, il prenait le temps de parler à tous et de prendre une photo avec tous ceux qui lui demandaient.

 

J’ai donc acheté six livres (voir photo) dont La femme parfaite est une connasse (ma chronique ici), Mémé, Les étoiles de Noss Head (trop d’avis positifs m’ont convaincue !), La bibliothèque des coeurs cabossés, Phobos et Je suis le tonnerre. J’ai tous hâte de les lire mais ils rejoignent ma PAL en attendant que j’ai un peu de temps.

 

Au final, que de beaux souvenirs ! J’ai très envie de revenir l’année prochaine pour rencontrer des personnes à nouveaux, et acheter quelques livres aussi… 😉

Journal d’un vampire en pyjama

journal-dun-vampire-en-pyjama-mathias-malzieu.jpg

Auteur : Mathias Malzieu
Date de sortie : 27 janvier 2016
Editions : Albin Michel
Synopsis : Me faire sauver la vie est l’aventure la plus extraordinaire que j’ai jamais vécue.
226 pages

Mon avis :

Ce livre est une autobiographie de Mathias Malzieu qui raconte son « aventure »: après avoir découvert que sa moelle épinière était « défectueuse » (vous m’excuserez pour tous les guillemets), il doit aller faire une transfusion sanguine.
Je connaissais Mathias Malzieu par la musique et « Jack et la mécanique du cœur » mais je ne savais pas du tout à quoi ressemblaient ses écrits.
Dans ce livre, on suit donc la reconstitution (physique et morale) de l’auteur.
Il fait d’ailleurs beaucoup allusion au surnaturel dans son histoire puisqu’il se compare à un vampire (qui est obligé de « se nourrir » du sang des autres pour survivre) et il représente la Mort comme Dame Oclés).
Il ne se décourage pas face à la maladie, alors que ses chances de survivre ne sont que très faibles.
Ce livre m’a beaucoup plu, je vous encourage vraiment à le lire (pourquoi pas dans un siège-oeuf ?) 🙂
« Aujourd’hui j’assiste à ce prodige en direct : mon corps repousse ! Je me suis vu mourir, je me vois renaître. Bientôt, je deviendrai un autre moi. Libre de tout recommencer. Cette idée pulvérise la mélancolie. »