Qui es-tu Alaska ?

51oQnCkIm-L._SX299_BO1,204,203,200_

Auteur : John Green
Date de sortie : 17 mars 2011
Synopsis : Miles Halter a seize ans mais n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et qui fait fondre en larmes l’instant d’après…
 405 pages

Mon avis :

Ce livre a une particularité : les chapitres sont nommés d’une manière différente de d’habitude. « Cent trente-six jours avant’ puis ‘Deux jours après ».
Mais avant et après quoi ?
Que Miles sorte avec Alaska ? Qu’il se fasse renvoyer du campus ? Qu’il se passe quoi ?
C’est la question que je me suis posée jusqu’à ce que je découvre ce que c’était (et ça m’a beaucoup attristée).
Ce que j’aime dans la plume de John Green, c’est que ses phrases nous font réfléchir. Par exemple celle-ci, deux jours après : « Qu’existe-t-il d’instantané ? Rien. Le riz instantané prend cinq minutes, le gâteau instantané, une heure. Je doute qu’un instant de douleur aiguë soit ressenti de façon particulièrement instantanée. »
Certains diront que ce sont des phrases comme des autres, moi je dis qu’elles portent à réflexion.
Une autre chose que j’ai adoré : l’histoire ne finit pas à la fin du « avant » (logique me direz-vous, puisqu’il y a un « après »). Ce que je veux faire remarquer, c’est qu’en général ce genre d’action arrive vers la fin du récit et pas ici. Ce que je trouve bien mieux car on a une idée de ce qu’il se passe ensuite. Ce n’est pas la fin du roman (ce qui ne nous oblige pas à attendre un prochain tome).
Je trouve que la dernière phrase représente un tout de ce qu’il a vécut avec Alaska : « Alors je sais qu’elle me pardonne, comme je lui pardonne. Les dernières paroles d’Edison sont : ‘C’est très beau ici.’ J’ignore où ça se trouve, mais sûrement quelque part et j’espère que c’est beau. »
En tout cas, un superbe roman que je conseille à tous.

 

Ce livre fait lui aussi partie de mon Book Haul de Mars.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s